Bannière

Actualités

 

Cette année encore, l'Office de la Médecine du Travail s'associe à Octobre Rose.

Depuis 1994, Octobre Rose est une campagne annuelle de communication destinée à sensibiliser au dépistage du cancer du sein et à récolter des fonds pour la recherche

Cette opération est organisée par l'association Ruban Rose dont voici le site officiel : https://www.cancerdusein.org/

Le symbole de cet évènement est le ruban rose.

Pourquoi ?

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme en France. Il constitue également la principale cause de mortalité par cancer chez les femmes. Aujourd'hui en France, une femme sur huit risque de développer un cancer du sein au cours de sa vie, d'où l'importance d'un dépistage précoce. 

Plusieurs actions peuvent être mises en place afin de favoriser une détection précoce du cancer du sein. 

En effet, plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes. Une détection précoce permet d'atteindre de meilleurs taux de guérison tout en réduisant considérablement l'agressivité des traitements appliqués. 

Il est donc important de vous informer sur le cancer du sein car cela peut vous sauver la vie.

Comment ?

Un suivi régulier par un médecin traitant, par un gynécologue ou par votre sage-femme est recommandé tous les ans dès l’âge de 25 ans : la palpation des seins et des aisselles lui apportera des indications essentielles. Si une anomalie est perçue, votre soignant pourra vous prescrire une mammographie ou encore une échographie. 

Il est important que chacune devienne actrice de sa santé en pratiquant tous les mois une auto-palpation des seins. Il s’agit d’un ensemble de gestes simples qui, pratiqués tous les mois, après les règles, vous permettent de bien connaître vos seins, de détecter toute anomalie et de la signaler à vote médecin. 

L'auto-examen constitue un atout de plus pour votre santé mais ne se substitue en aucun cas à votre visite régulière (au moins annuelle) chez votre gynécologue ou médecin.
En cas de doute ou de question après une auto-palpation, consultez votre médecin généraliste ou gynécologue.

Si vous avez entre 50 et 74 ans et que vous n’avez ni symptôme, ni facteur de risque autre que votre âge, une mammographie tous les deux ans, complétée si nécessaire par une échographie, est recommandée. Dans la cadre du programme de dépistage organisé du cancer du sein en France, une deuxième lecture systématique des mammographies jugées normales est assurée, par sécurité, par un second radiologue expérimenté. 

En cas de risque plus élevé, d’autres modalités de surveillance peuvent vous être proposées.

Comme tout acte médical, le dépistage a des bénéfices mais aussi des limites. Il est important de s'informer auprès de votre médecin.

Sources : 
https://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Les-chiffres-du-cancer-en-France/Epidemiologie-des-cancers/Les-cancers-les-plus-frequents/Cancer-du-sein
https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-du-cancer-du-sein